Les parois du ciel sont constituées de cils.

Les cils enveloppent le corps de cet être.

Plus rien, il n’existe plus rien en lui.

Il s’offre.

L’immensité est un mensonge,

Car elle mendie l’intensité pour rester telle quelle.

C’est la dernière nuit du petit jour,

Des yeux nus sans visages, juste leurs paupières.

Extrait, Les cils, Poutresse, HAP. 2023

 

Lithographie sur papier 120 Gr

28 cm x 20 cm

Signée et numérotée

40 exemplaires

2018

Imprimée dans les ateliers de BBK, Berlin

Jérôme Karsenti ©

des directions auxquelles je me fie

200

40 en stock

CONTACT